Chasse à l'Affût

Chasse à l'Approche

Chasse à l'Arc

Fédération
Nationale de Chasse


LA CHASSE

La chasse est la traque d'animaux sauvages dans le but de les capturer ou de les abattre. Quand la chasse est soumise à une réglementation, la pratique de la chasse en dehors de son cadre légal est appelée braconnage. La cynégétique est l'art de la chasse.

Le chasseur est défini par le Codex alimentarius comme une personne qui participe à l'abattage du gibier et/ou à la saignée, à l'éviscération partielle et à l'habillage partiel sur le terrain des animaux abattus.

À l'origine, la chasse permettait un complément de nourriture carnée et de ressources diverses telles que la peau, la fourrure, la corne, les bois, l'os, les tendons, les dents, etc. Dans les régions arctiques, pour les Inuits, c'était jusqu'à il y a quelques décennies la seule source de nourriture avec la pêche. La chasse a aussi comme fonction de repousser ou d'éliminer des prédateurs dangereux pour l'homme.

Avec la révolution néolithique et l'avènement de l'élevage, la chasse pour la subsistance a beaucoup perdu en importance. Elle s'est peu à peu transformée en activité de loisir, souvent réservée aux classes dominantes (la noblesse, puis les notables en Europe) avant de se démocratiser, après la révolution française en France, retrouvant parfois sa fonction originelle dans les périodes de disette.

À la fin du XXe siècle, en Occident, le monde de la chasse met en avant une fonction « écologique » de régulation des populations animales, en remplacement des grands prédateurs devenus rares ou disparus, notamment dans les régions fortement anthropisées. Si le tir sélectif, là où il est pratiqué, a fait ses preuves pour une "gestion" restauratoire de populations de cerfs ou de quelques espèces, la fonction de régulation écologique de la chasse reste très discutée, car la sélection naturelle pratiquée par les grands prédateurs qui pistent et tuent préférentiellement les animaux jeunes et inexpérimentés, malformés, vieux et malades, n’est que rarement comparable dans ses méthodes et ses effets aux résultats du tir au fusil, en particulier pour la chasse de nuit (oiseaux d’eau) qui ne permet pas de distinguer l’état des oiseaux ni même d’identifier avec certitude toutes les espèces.


©Copyright Créations Web Cl@wap
Pêchana ® - Tous droits réservés - 2007 - Mentions Légales -
Chasse Devant Soi

Chasse de Plaine

Chasse à Courre

Chasseur d'Anjou